Les PME sont elles autant concernées par les problématiques de sécurité informatique que les grandes entreprises ? Les risques de pertes ou vol de données sont-ils les mêmes pour les grandes entreprises que pour les PME ?

Au-delà de la simple interrogation, ces questions reposent surtout sur une mauvaise perception du risque informatique et de la nature des menaces.

Nous verrons ici, que les PME sont au contraire des cibles de choix pour les pirates informatiques et nous vous donnerons quelques clefs pour comprendre quelles sont les motivations des pirates.

TPE, PME, grands comptes tous concernés par la sécurité informatique !

Oui, les petites et moyennes entreprises sont également concernées par la cybersécurité !

Pourtant, selon une idée reçue bien ancrée, les petites entreprises seraient moins sujettes aux incidents de sécurité.

On entend souvent des phrases telles que :

Vu notre taille, je ne vois pas qui voudrait nous pirater ?!

ou encore

Les audits de sécurité, c'est pour les grosses entreprises, chez nous, il n'y a rien à voler !

Et c'est ici une erreur majeure sur les motivations des pirates d'abord, mais aussi sur leur "nature".

Pourquoi les pirates informatiques s'attaquent aux PME ?

Première erreur de jugement, croire que tous les pirates sont motivés par la taille de l’entreprise et donc, par l’appât du gain.
Les motivations des pirates sont en réalité parfois bien différentes. Certains pirates par jeux, par opportunisme ou tout simplement par motivation.

Mais attention, l’appât du gain existe bel et bien !
Et à ce jeu, ce sont souvent les pirates qui gagnent. En effet de plus en plus d’incidents sont causés par des rançongiciels (ransomware) qui séquestrent vos données contre le paiement d’une rançon. Et bien évidemment, face à cette extorsion, aucune garantie réelle de revoir ses données.

Seulement voilà, il y a toujours des personnes pour payer la rançon demandée, que les fichiers pris en otages soient vos photos de vacances, ou la comptabilité de votre entreprise , le résultat est identique :

Si vous êtes prêt à payer, alors le pirate s’enrichis.

Les PME sont des cibles de choix pour les pirates informatiques

De ce constat découle un second tout aussi important.
S’il y a de l’argent à se faire, il y aura toujours un système qui s’organisera pour maximiser les gains. Et voici donc la seconde erreur.

Grandes ou petites entreprises font face à peu de choses près aux mêmes risques, mais, plus vulnérables et moins préparées pour faire face, les PME sont une cible de choix pour les cybercriminels.

Le manque d’anticipation abouti également à des dégâts plus importants en cas d’incidents, car les PME sont souvent peu préparées pour faire face à la diversité des attaques.

Être accompagné pour anticiper les cyberattaques

Pour contrer ces idées reçues, il faut encore et toujours sensibiliser les dirigeant⋅e⋅s de PME à l’importance de la sécurité informatique. Les idées reçues sont dures à combattre, mais les mentalités évoluent peu à peu.

De plus en plus d’entreprises sont conscientes des enjeux et certaines choisissent de se faire accompagner sur ce sujet pour mieux se préparer.

Et pour celles et ceux pour qui il serait trop tard, il convient de rappeler que vous pouvez trouver des conseils et surtout des prestataires spécialisés en sécurité informatique pour vous aider sur le site cybermalveillance.gouv.fr.

Vous pouvez également consulter les "directives" de l'ANSSI sur la conduite en cas d'incident.

Article précédent